Le Frêne un arbre très présent en Ariège

Classé dans : Actus, Conseils | 0

Biologie

On le retrouve souvent en forêt, dans les haies, en bordure de chemin et de cours d’eau sur notre beau territoire ariégeois. Cet arbre affectionne particulièrement le soleil et la mi-ombre, est le Frêne commun. (nom latin : Fraxinus excelsior).

Il a des feuilles composées et opposée qui sortent de bourgeons bien noir. C’est d’ailleurs une des caractéristiques pour bien le reconnaître (en hiver quand il n’a plus ses feuilles). Son écorce dans sa jeunesse, est lisse verdâtre, puis devient grise avec de profondes fissures qui apparaissent au fil du temps.

C’est un arbre qui peut être relativement grand (de 20 à 40 m). Son houppier est souvent étroit avec un tronc élancé qui pousse facilement sur tout le territoire ariégeois. Il peut vivre jusqu’à 150 ans (voir plus), mais il atteint rarement cet âge car il est beaucoup utilisé pour les différentes raisons que nous allons voir…

feuille frêne elagage ariege
Feuille composée de 7 à 15 folioles

Taille

Les élagueurs ont régulièrement à faire à cette essence d’arbre pour des élagages ou des abattages. Malheureusement les frênes ne supportent pas très bien les tailles, et font une mauvaise compartimentation (cicatrisation). Après la taille, ils produisent de nombreux rejets. Il faudra donc veiller à rester sur des diamètres de coupe inférieur à 5 cm. Vous pouvez contacter ACTE Élagage si vous souhaitez avoir des conseils et un devis personnalisé.

Utilisation

Autrefois, cet arbre était souvent émondé (coupe de tout le branchage feuillu). Cette taille drastique était utilisée par les agriculteurs pour avoir du bois et du fourrage. Les feuilles, les fruits et l’écorce ont de nombreuses propriétés médicinales. Son feuillage est un excellent fourrage pour les animaux. De plus c’est un excellent bois de chauffage ! Les frênes étaient ainsi étêtés tout les 7 à 8 ans à faible hauteur pour former un “têtard”. L’émondage était donc un moyen de maintenir la hauteur des arbres et surtout de récolter et d’utiliser tout ce qui était coupé. De nos jours on évite de faire ce genre de taille drastique car elle traumatise les arbres.

Son bois blanc avec des cernes bien apparentes a une bonne densité. Il est utilisé en menuiserie, tournage, ébénisterie, fabrication de manches d’outil, parquet, escalier et la fabrication de ski !

Pour en savoir un peu plus sur cet arbre vous pouvez consulter sa fiche sur Wikipédia, ainsi que consulter le livre de la Flore Forestière Française de (l’IDF).